5 novembre 2021

Deux disques de rupture pour la protection incendie

Notre client, qui propose des solutions en sécurité incendie, nous a sollicité pour lui fournir deux disques de rupture pour un réseau incendie. Ces organes de protection permettent de protéger les installations en cas de surpression sur le réseau.

Des disques de rupture plat entrebrides sans monture

GMI a livré deux disques de rupture PN16 plats en composite non fragmentant. Leur construction Inox revêtu de PTFE permet un montage sans monture entre brides standardisées. Le plus de ces disques de rupture est leur résistance au vide.

Disponibles du DN15 au DN1200, ces disques de rupture vous sont proposés en PN10, PN16, PN25, PN40, ANSI 150 lbs (PN20) ou ANSI 300 lbs (PN50). Différents matériaux sont disponibles pour votre disque de rupture et votre conseiller se tient à votre disposition pour trouver celui qui convient aux spécificités des conditions de service de votre installation. Les différentes nuances de matériaux au choix pour ce disque de rupture sont le Nickel, l’Hastelloy et l’Inconel avec PTFE coté process. Ce disque de rupture est disponible sur la plage de pression comprise entre 0,015 et 800 bar et sa tolérance d'éclatement se situe entre plus ou moins 5% et plus ou moins 10%.

En option pour ce modèle de disque de rupture plat, nous pouvons vous proposer la détection de rupture et d’autres montures/supports.

Disques de rupture bombés

Un disque de rupture reverse avec monture

Le disque de rupture reverse quant à lui est spécialement conçu pour les applications soumises à des variations alternatives de pression (régime pulsatoire). Non fragmentant, sa conception lui confère une très grande solidité face aux températures extrêmes, de -196°C à +550°C. Il dispose également d’une très bonne résistance au vide et est particulièrement adapté pour une totale étanchéité.

Avec ce disque de rupture entrebrides, il vous est possible d’effectuer un montage dans une monture spécifique pour l’option détecteur de rupture, également disponible en version Atex.

Disponible du DN15 à DN400, le disque de rupture Reverse est de construction mono couche à forme concave. Selon votre besoin en PN10, PN16, PN25, PN40, ANSI 150 lbs (PN20) ou ANSI 300 lbs (PN50), ce disque de rupture peut être composé au choix de Nickel, d’Hastelloy, d’Inconel, avec du PTFE coté process.

La plage de pression de ce disque de rupture est comprise entre 1 et 800 bar et sa tolérance d'éclatement s’étend de plus ou moins 5% à plus ou moins 10%. En option, nous pouvons vous proposer la détection de rupture Atex.

Un disque de rupture Graphite entre brides standardisées

Ce disque de rupture de conception monobloc dispose d’un disque fragmentant en Graphite. Le montage se fait entre brides standardisées et avec un support spécifique, ce disque est résistant au vide.

Il vous est proposé du DN25 au DN600 et ce disque entrebrides est disponible en PN10, PN16, PN25, PN40, ANSI 150 lbs (PN20), ANSI 300 lbs (PN50) et ANSI 600 lbs (PN100).

La plage de pression pour l’utilisation de ce disque monobloc est comprise entre 0.1 et 80 bar et la plage de température admissible se situe entre -60 et 300°C. Sa tolérance d'éclatement est d’environ 10%.

En option, nous pouvons vous proposer la détection de rupture et des montures et/ou supports.

EN SAVOIR PLUS SUR NOS DISQUES DE RUPTURE >

Nous contacter Nos conseillers sont à votre disposition

Autres articles